Notre histoire

Xavier Cauet, l'histoire d'une passion

L'apprentissage

Xavier Cauet débute l’apprentissage chez son père dans un petit village des Ardennes avec son père, ancien pâtissier au palais de l’Élysée, qui lui apprendra la rigueur du travail bien fait.

1983 Il obtient son CAP pâtissier lui offrant l’opportunité d’un nouveau départ pour la Provence dans la jolie ville de l’Isle Sur la sorgue. Il sera l’année suivante diplômé du CAP de boulangerie où il secondera son père avec une grande complicité dans le partage et l’amour du métier. Après son année de service militaire dans les chasseurs alpins, il revient plus motivé que jamais et reprend ses études pour passer un Brevet de Maîtrise Pâtissier Chocolatier Confiseur Glacier Traiteur qu’il obtiendra en 1989 plus jeune Brevet de Maitrise de France. L’amour de son métier se transforme en véritable passion il reprend donc avec ses parents une pâtisserie à la Ciotat et décide de se perfectionner à L’ENSP (Ecole Nationale Supérieur de la Pâtisserie) à Yssingeaux.

Après de multiples rencontres riches en expériences, il fait de sa boutique une vitrine dédiée à l’artistique.

« Le sucre devient objet d'art »
« Le chocolat se transforme en élégante sculpture »
« Les saveurs et les textures se mêlent pour former l'art de la gourmandise. »

L'enseignement

Quatre années d’enseignement à Corot devenu château Gombert à Marseille. Xavier enseignait alors l’art de la pâtisserie et du chocolat au CAP, BAC pro et mention complémentaires. Il préparait certains de ses élèves à des concours comme ceux de Nice, Laragne et Marseille de 1990 à 1994. Parallèlement, il prépare d’un travail acharné, le concours de Meilleur Ouvrier de France.

Concours et 1er entreprise

1995 Année où il prend la décision de s’installer dans la ville de l’Isle-sur-La Sorgue qu’il affectionne tout particulièrement. Avec la naissance de son 2ième garçon, il fait le choix, à défaut de pouvoir passer le MOF, de se mettre sous la dent la coupe de France de Pâtisserie Paris (quart de finale) battu par des Japonais... En plus de son affaire Xavier transmettra son savoir-faire par le biais d’une école privée (AACF) dans les entreprises désireuses de se développer et d’améliorer leur savoir-faire ;

Après 12 ans au pays des cigales, il veut privilégier sa vie de famille et trouver une petite ville où il verra grandir ses 2 garçons. Il trouvera son idéal dans la petite bourgade du Bugue en Périgord noir, la recherche permanente de nouvelles inspirations, il aime faire partager sa passion des plaisirs sucrés.

Lé Périgord Noir

Amoureux d’une pâtisserie qui sait conjuguer saveurs et textures, croustillant et moelleux en harmonie avec sa passion du beau, du bon et du gourmand. Ce qu’il sait avant toute chose, c’est l’importance du savoir-faire et du savoir transmettre, sans jamais perdre de vue la préoccupation première de l’artisan :

« Se mettre nécessairement à la place du client, penser à la satisfaction de celui qui est prêt à savourer le meilleur. »
Et c’est ainsi qu’en fin d’année 2007, dans cette optique, il ouvre son établissement au Bugue, Un lieu plein de vie et de commerces où s’écoule la Vézère. Ce lieu, dit-il:
« ce n’est pas un hasard… mais une évidence ! »
En 2013 il ouvre une boutique atelier chocolat où on peut le voir travailler. Depuis 2015 il ouvre son laboratoire et dispense des cours de Pâtisserie et de chocolaterie pour tout public désirant connaitre les secrets du monde mystérieux de la pâtisserie.